Publié le 31 Décembre 2021

Après deux années 2020-2021 mouvementées,

profitez bien de ceux qui vous entourent

et comme disait

JOHN FITGERALD KENNEDY :

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par Bureau du 3C

Publié dans #3C, #2022

Publié le 22 Décembre 2021

   Après avoir fortement souffert de la crise sanitaire de la Covid-19, Pierre & Vacances Center Parcs (PVCP), numéro un européen des résidences de loisirs a annoncé, ce lundi 20 décembre 2021, être entré en négociations exclusives avec un groupe d’investisseurs: Alcentra, Fidera et Atream.

Les futurs actionnaires majoritaires assurent vouloir poursuivre la mise en place du plan stratégique présenté, il y a quelques mois, plan visant à redresser l’entreprise et à accélérer une montée en gamme nécessaire.

 

La recapitalisation

D'un montant de 200 millions d'euros, cette recapitalisation comporte deux volets:

  1. Une augmentation de capital de 50 millions d'euros ouverte à tous les actionnaires mais garantie par Alcentra et Fidera.
  2. Un second apport de fonds propres par les nouveaux actionnaires
    • Alcentra et Fidera pour 150 millions d'euros
    • Atream pour 30 millions d'euros
    • le reste à apporter par des créanciers obligataires désirant participer.

L’endettement actuel de 1,1 milliard d'euros environ serait réduit par la conversion en capital d'environ 550 millions d'euros de dettes. Cette somme comprend notamment le prêt garanti par l'Etat (PGE), et octroyé par une dizaine de banques françaises, de 240 millions d'euros. La conversion de ce PGE en capital reste toutefois soumise à l’accord de l’état et à des validations  juridiques.

L’objectif est de ramener l'endettement net du groupe à environ 132 millions d'euros au 30 juin 2022 contre 530 millions à fin septembre 2021.

Cet espoir reste bien sur fortement dépendant  de l'évolution de l'activité du groupe, notamment en raison du contexte sanitaire qui persiste. 

L’abandon  consenti à contre-cœur de plusieurs mois de loyers par plus de 16000 bailleurs individuels (80%) a très certainement contribué « utilement » à la signature de cet accord de recapitalisation.

Pour mieux assurer son avenir, l’entreprise se tourne désormais résolument vers l'investissement des institutionnels.

L’activité immobilière (nouveaux sites et vente d’appartements) serait externalisée via la création d’une nouvelle société foncière dont les modalités restent encore à préciser. Cette activité serait réalisée par une société foncière créée par Atream avec d'autres partenaires s'appuyant sur une entreprise de prestation de services dont Gérard Brémond serait actionnaire à 70%.

 

L’avenir des différents sites

La direction de Pierre et Vacances affirme qu’un recentrage sur les Center Parcs, (souvent présentés comme la pépite du groupe) et la cession des actifs les moins rentables ne font pas partie aujourd’hui des plans d’avenir.

Toutefois l’actionnariat étant profondément modifié, les choses pourraient évoluer surtout compte tenu des incertitudes sanitaires pesant sur les activités à venir.

 

En conclusion

Même si l’horizon s’éclaircit quelque peu, l’avenir reste incertain pour les sites ayant déjà une « certaine ancienneté ». Pour ces sites, l’anticipation vers une autonomie future n’est probablement pas à considérer comme un travail inutile.

L’état qui a versé 270 millions d’Euros sous forme de PGE continuera à avoir un œil attentif sur l’évolution du groupe.

Le sujet est également sensible sur le plan de l’aménagement du territoire et pour la Caisse des dépôts qui possède beaucoup d’appartements Pierre et Vacances.

 

Nous restons attentif sur les impacts que pourront avoir ces rapprochements.

 

Pour en savoir plus sur les nouveaux actionnaires :

https://www.alcentra.com

https://www.fidera.eu/

https://www.atream.com/

 

Voir les commentaires

Rédigé par PhP

Publié dans #2021, #3C - P&V

Publié le 18 Décembre 2021

A la demande de quelques propriétaires présents à notre dernière AG, nous nous étions engagés à vous fournir toutes les informations et avantages à faire classer votre appartement.

 

Le cadre juridique :

 De nouvelles dispositions vont s’appliquer aux critères de classement. Vous trouverez ci-dessous le lien vers l’arrêté du 24 novembre 2021 modifiant les normes et la procédure de classement des meublés de tourisme. 

https://www.legifrance.gouv.fr/jorf/id/JORFTEXT000044413389

           Il introduit essentiellement des pré requis supplémentaires par rapport au texte précédent, surtout en ce qui concerne la définition du nombre de pièces à prendre en compte. Ce qui peut impacter le niveau de classement.

Les appartements de Cap Esterel étant de natures très variées, nous ne pouvons en titrer des conclusions générales.

Néanmoins nous ne saurions que recommander aux personnes qui voudraient profiter de avantages du classement de le faire avant fin janvier 2022 comme le précise l’Article 2.


Les dispositions du présent arrêté entrent en vigueur le 1er février 2022. Elles sont applicables à l'instruction des demandes de classement pour lesquelles les visites de classement sont effectuées à compter de cette date. 

 

Pour se faire classer :

   La  liste des organismes de contrôle agréés pour le classement des meublés de tourisme est accessible via le lien :

https://www.classement.atout-france.fr/documents/20142/0/meubles+17-06-2019.pdf/fb4c50f0-70a7-19cf-aed1-53df20f90b3a

 

 

LES AVANTAGES

  • La taxe de séjour :

Via ce lien, tous les renseignements nécessaires pour la taxe de séjour dont le tableau joint qui montre qu’au lieu de 5% + taxe additionnelle de 10 % on paye 0.99 si on est classé 2 étoiles.

 https://saintraphael.taxesejour.fr/

 

  • La fiscalité :

 les paramètres sont trop nombreux, Micro Foncier, LMNP, .. taxe récup ou pas, travaux, particulier/professionnel…

merci de consulter les informations via ce  lien :

https://www.impots.gouv.fr/portail/particulier/location-meublee

 

Voir les commentaires

Rédigé par PhP

Publié dans #2021, #3C - Infos

Publié le 5 Décembre 2021

 

 

 

Depuis la terrasse de notre appartement, vue sur l’Esterel et le mont Vinaigre , 

et cachée dans les arbres et les vignes, une étrange bâtisse avec une grande cheminée, voici son histoire.

 

 

 

 

 

Vue Google.

 

Sur cette carte réalisée en 1908 par l'ingénieur E.A Martel, on remarque la mention d'une pompe PLM et d'un réservoir . ( carte extraite du livre le Trayas, édition Delagrave)

 

 

Même constat sur le guide JOANNE " La Cote d'Azur" datant de 1907

 

Vers 1940, photo aérienne IGN , collection Louis Polvérini.

1 - Réservoir d’eau

2 – La passerelle du Castellas était le seul pont qui franchissait la rivière Agay, construite par E.A  Martel elle sera détruite après les inondations de nov. 2011. Le premier pont routier en béton sera construit en 1920.

3 - Pont du chemin de fer

4 - Ancienne chapelle

5 - Grand hôtel Drevet

6 – Gare d’Agay

7 – Port d’Agay

8 – Château du Castellas

 

 

>>>  Témoignage Louis POLVERINI.

« Une pompe élévatrice a été construite sur les terres du Château du Castellas.

Un cheminot venait toutes les semaines en train de Nice pour la mettre en fonctionnement.

Cette pompe marchait au charbon, d’où la grande cheminée d’environ 8 mètres, elle dégageait une épaisse fumée noire comme une locomotive.

La pompe remplissait un grand réservoir qui se situait au sommet de la petite colline Béranger.

Cette grande citerne mesurait environ 30m de diamètre, l’eau descendait ensuite par gravité vers la gare et les réservoirs des locomotives étaient remplis comme dans les westerns … »

 

la gare d'Agay vers 1920

« Le poteau servait de support au signal commandé manuellement. La position verticale annonçait l’arrivée imminente d’un train sur la voie montante. Le système pour faire le plein d’eau était situé à l’extrémité du quai derrière les premières maisons du vieil Agay. » Louis Polverini

 

>> Après l’électrification de la ligne, inaugurée le 27/02/1968,

la pompe fonctionnera encore quelques années pour les trains de marchandises tractées par des locomotives à vapeur.

Le bâtiment-usine usine contenant la pompe a été habité et rénové par le fils de Louis Polverini, il sert maintenant d’habitation.

 

Il existait en amont de la rivière Agay, un petit barrage qui évitait le mélange entre l’eau salée venant de la mer et l’eau douce venant de l’Esterel.

 

Avril 2021, vue aérienne, prise pendant les travaux de réfection du lit de la rivière Agay, ce qui explique la couleur de la rivière. ( photo Ph.Pons)

 

Le domaine du Castellas appartenait en 1855 à Antoine Burel, colonel sous le premier empire.

La construction du bâtiment-pompe dans le style d’une petite gare est à l’initiative de son gendre Monsieur Guillaume, alors directeur du PLM.

Le comte Henri de May de Termont, actuel propriétaire du Château du Castellas a eu la bonne idée de ne pas détruire ce patrimoine industriel en conservant le bâtiment et la cheminée en briques.

Les anciens Agathoniens appelait cette pompe PLM : "La Machine"

( source Charles Laugier )

 

Cap Esterel - depuis le trou N° 4 - photo Patrick Colombet - 11/2021

 

Grand Merci à Louis Polvérini et Charles Laugier pour le précieux partage de leurs souvenirs.

Philippe Pons

 

 

 

Le Trayas  par E.A. Martel - Paris , bibliothèque du Tourisme.

 

* documents  Louis Polverini

* et collection cartes postales et photos Philippe Pons

Voir les commentaires