CAP ESTEREL 25 ANS, et après…

Publié le 24 Août 2015

Suite aux commentaires écrits via ce Blog, et nous remercions leurs auteurs, ou oraux que nous entendons de ci de là, je prends le parti d’écrire un billet plutôt que de répondre individuellement.

Le bureau de vente de P&V

Le bureau de vente de P&V

La station a 25 ans cette année et, malheureusement pour les propriétaires et les vacanciers, n’a pas bénéficier des investissements nécessaires qu’elle méritait ; d’où la dégradation générale que tout le monde peut constater depuis quelques années.

Il est certain qu’une stratégie différente de la part de Pierre & Vacances serait indispensable pour ne pas dire vitale pour assurer l’avenir de Cap Esterel, mais je pense qu’il faudrait garder en mémoire que le site est très vaste et donc les chantiers nombreux, apprécier tous les facteurs pour raisonner à 360° sans préjugés, éviter les amalgames et que toutes les parties prennent leur part de responsabilité.

CAP ESTEREL 25 ANS, et après…

Bien que la fréquentation de cette année semble supérieure à celle de l’année dernière suivant les retours que nous avons, elle a faibli par rapport au passé en se concentrant sur une période plus brève. Soit, mais est-ce dû uniquement au manque de compétitivité de Cap Esterel ou également à la crise qui secoue l’Europe depuis 5 ans et surtout l’Italie qui représentait un fort contingent de propriétaires et de touristes ?

CAP ESTEREL 25 ANS, et après…

Les vacanciers sont moins argentés et dépensent donc moins qu’auparavant dans les commerces en général et dans ceux du site en particulier. Ces derniers ont-ils fait les efforts nécessaires pour rendre leurs commerces plus attractifs avec des prix plus adaptés ou incitatifs pour fidéliser la clientèle ? Pierre et Vacances a t’il fait l’effort de baisser les loyers ou les charges pour permettre aux commerçants d’être plus compétitifs ?

CAP ESTEREL 25 ANS, et après…

Il est certain que si nous voulons que Cap Esterel redevienne une station balnéaire attrayante, il faudrait que non seulement la stratégie et la politique d’investissement de Pierre & Vacances change et passe à une vitesse supérieure, mais qu’il en soit de même pour l’ASCAPE et tous les propriétaires de locaux commerciaux ou d’appartements.

CAP ESTEREL 25 ANS, et après…

Nous pouvons toujours rêver …. ou espérer en un idéal.

L’idéal serait,

  • que Pierre & Vacances trouve les solutions dans ses offres afin que la station puisse être ouverte au moins 9 mois de l’année, ait des services gratuits comme le fait la concurrence, investisse pour moderniser tous ses biens dont principalement les espaces aquatiques et les garderies,
  • que l’ASCAPE (gestion de la sécurité, routes, éclairages, ordures ménagères, espaces verts et jardins, etc….. soit 50 % de nos charges mensuelles) devienne une association où tous les acteurs puissent voter, avec des personnes compétentes pour gérer beaucoup plus judicieusement les 2,5 millions d’euros de budget, avec des comptes sans possible contestation, avec des investissements prioritaires clairs, bien définis et choisis par tous, avec l’augmentation du budget travaux qui diminue tous les ans en euros constants (250 000€ qui sont nettement insuffisants pour remettre le site à niveau) par la diminution drastique des honoraires de gestion de la Sogire (170 000€ par an, soit quasisiment 15 000 € par mois !!)  scandaleusement disproportionnés au regard du travail effectué et du budget.
  • que les espaces verts bien qu’améliorés ces 2 dernières années soient en parfait état, qu’une propreté irréprochable règne dans les espaces communs et dans les appartements, que les animations soient plus nombreuses et de meilleures qualités, que la restauration soit d’un meilleur rapport qualité/prix,
  • que tous les décisionnaires de Pierre & Vacances, de l’ASCAPE (président, bureau et commissions), des copropriétés (présidents et membres de CS) prennent et assument leur responsabilité en faisant le choix ou non de la réhabilitation de la station,
  • qu’une grande partie des bailleurs s’intéressent un peu plus au fonctionnement du site et de l’ASCAPE, et cessent de se comporter en assistés, que la grande majorité des propriétaires de locaux commerciaux et les gérants investissent dans leurs locaux qui se dégradent comme le reste et rendent la rue des Calanques peu avenante, que tous les propriétaires d’appartements investissent pour le ravalement de leur copropriété.

Sinon …. ce serait accepter une mort lente inéluctable, avec une saison encore plus courte, le non renouvellement de baux et de mandats libertés, des augmentations de charges et des baisses de revenus, des fermetures de commerces, des mises en vente non réalisées et la dépréciation des patrimoines. 

Si la liste est facile à établir, les actes sont toujours plus difficiles à réaliser !

CAP ESTEREL 25 ANS, et après…

En ce qui concerne les rencontres entre les représentants de Pierre & Vacances et les membres du bureau du 3C, en 2014 elles ne traitaient principalement que de la Carte Loisirs 2015 et je rappelle qu’elles ont abouti positivement avec, d’une part une écoute et un dialogue jamais enregistrés jusqu’à présent à Cap Esterel,  et d’autre part, une baisse significative des tarifs et des amélioration dans les modalités d’application.

Les rencontres actuelles sont concentrées sur une évolution de  la Carte Loisirs pour 2016 et les années suivantes, mais ouvrent d’autres champs de réflexion sur des sujets importants qui concernent tous les propriétaires et tout le site de Cap Esterel.

La prochaine rencontre entre les membres du Bureau du 3C et les représentants de Pierre & Vacances est prévue à Cap Esterel le 7 septembre 2015.

Philippe SALEMI (Président du 3C)

Nous remerçions chaleureusement Jean-Paul Mollet (propriétaire au Village I), auteur des photographies qui illustrent cet article.

 

Dans un prochain article en préparation :
En deux mots, qu'est ce que l' ASCAPE

Cap Esterel en 1989, lors de notre visite de découverte, comment résister ?  © Philippe Pons

Cap Esterel en 1989, lors de notre visite de découverte, comment résister ? © Philippe Pons

Publié dans #3C - Infos

Commenter cet article

Robert 05/09/2015 18:18

Hélas d'accord avec ces éléments, moi-même propriétaire au Cap Esterel.
Pour ce qui est de la prochaine rencontre prévue le 07 septembre, quels seront les sujets abordés? Seule la carte Loisirs sera objet de cet échange, ou la liste des éléments cités ci-dessus seront portés en séance? Le compte-rendu de cette rencontre sera sur le site?
Serait il possible de devenir membre du bureau du 3C? quelles modalités?
Merci.
Robert.

3C - administrateur du Blog 08/09/2015 22:23

Bonjour Robert,
merci pour votre message.
veuillez vous rendre sur le blog dans le dossier PAGES :adhérer, puis télécharger le pdf d'adhésion individuelle, et nous l'envoyer pour prise de contact.

ROSSAT Michel 27/08/2015 21:00

Tout a fait d'accord avec la présentation de la situation.
C'est pouquoi la copro D du Hameau à investi dans le remplacement de la chaufferie et prévoie le ravalement des façades avec étanchéité des balcons et terrasses.

PENANT 25/08/2015 11:49

Tout à fait en accord avec votre rapport sur l'évolution défavorable du site et vos propositions; Mais il serait nécessaire que tous prennent enfin conscience de la situation et se mobilise pour sauver notre beau village.
Cap Esterel un village sans voiture ? venez voir la rue des oliviers au hameau en ce moment...aucune réaction de la sécurité et danger si intervention des pompiers était nécessaire!!!
Cordialement

Diais 25/08/2015 09:56

Parfaitement d'accord avec la plupart des suggestions et la totalité des conclusions. Mais la priorité capitalistique, et c'est elle qui conditionne le reste, est : priorité aux Center Parks. Chez P et V. Certaines co pro ont deja quitte Sogire et votent des travaux. La prise de conscience est faite et c'est heureux. Le dialogue semble progresser. Bravo. P Diais