Publié le 7 Décembre 2022

  Pierre & Vacances Center Parc (PVCP), comme tout le secteur touristique, a subi un véritable tsunami ces 2 dernières années avec la crise Covid. Cette période va laisser des traces très profondes.

La situation catastrophique de PVCP a imposé une recapitalisation, sorte de remède de cheval qui, comme pour toute maladie,  ne suffira absolument pas à redonner une santé pérenne au malade.

Toute société subissant une restructuration très forte est contrainte de diminuer son périmètre d’activités, c'est-à-dire d’abandonner certaines activités pour retrouver une santé financière suffisante, de réorganiser et de réduire ses coûts dans les secteurs sur lesquels sera basée son activité dans le futur.

Aucune des marques de PVCP n’est à l’abri de nouvelles mesures douloureuses pouvant intervenir.

Vous trouverez ci-joint un article paru sur Linkedin qui résume bien cette situation.

De nombreux villages petits ou grands comme CAP ESTEREL ne correspondent plus aux plans du groupe, ce qui doit alerter tous les propriétaires encore en bail. 

Pour conserver la valeur de notre patrimoine il faut envisager les prochaines années avec P&V comme partenaire minoritaire.

Le Bureau du 3C

Autres infos sur le groupe :
- une grande partie de la comptabilité va être délocalisée à l'ile Maurice, avec suppression de nombreux postes au siège.
- Sylvain Leroy, ancien directeur P&V de CAP ESTEREL vient de démissionner du groupe.

 

Après des résultats annuels en nette amélioration, le Groupe Pierre & Vacances Center Parcs est-il définitivement sorti des ronces ? 

2 mois après la prise de contrôle du Groupe Pierre & Vacances Center Parcs (PVCP) par 3 de ses créanciers (Alcentra, Atream et Fidera), les résultats annuels de l’exercice clos au 30 septembre 2022 viennent d’être présentés par Franck Gervais, Directeur Général.

Ces résultats et leurs commentaires  étaient attendus avec impatience pour tirer un trait définitif sur une décennie d’exercices déficitaires et faire un point sur l’avancement de la nouvelle stratégie.

Que retenir du communiqué du 1er décembre 2022 sur les résultats de l’exercice 2021/2022 et que faut-il lire entre les lignes ?

Voici les 3 phrases essentielles du communiqué :

« Performances opérationnelles 2021/2022 supérieures à celles d’avant-crise et aux dernières prévisions communiquées le 2 août 2022.

Opérations de restructuration capitalistique et financière finalisées.

Plan stratégique Réinvention : une première année d’exécution avec des résultats tangibles. »

Qu’en pense la presse économique ?

Le Figaro (Mathilde Visseyrias) : « Restructuré, Pierre & Vacances Center Parcs monte en gamme. Le leader européen des résidences de tourisme, propriétaire de Center Parcs, augmente ses prix et ses marges »

Les Echos (Yann Duvert ): » Pierre & Vacances et Center Parcs revigorés par l’année faste du tourisme français ».

Pour juger l’évolution de la situation, les améliorations réelles et l’étendue des chantiers à réaliser, il faut mettre en parallèle les résultats 2022 avec ceux de 2019. Le ROC (Résultat opérationnel courant) permet de comparer des choses comparables car il prend en compte la seule exploitation des sites sans intégrer les frais financiers ni ceux de la restructuration financière qui fut une complexe et délicate opération de sauvetage.

Le ROC est passé de 31 millions en 2019 à 98 millions en 2022 alors qu’il était encore négatif de 35 millions au 1er semestre 2022. Amélioration sensible due à une excellente période estivale, à une hausse des prix et à la montée en puissance du concept Center Parcs, en phase avec la demande de la clientèle. La première condition de survie du Groupe est atteinte : sa capacité à  générer rapidement de la trésorerie.

Ceci dit, plusieurs questions restent en suspens et vont demander des décisions importantes dans les mois qui viennent. Pour redonner confiance aux équipes, pour innover en matière de transition énergétique, pour faire en quelques mois le travail de plusieurs années et maximiser les effets que ce Groupe peut tirer d’un de ses atouts clés : l’implication de ses équipes de terrain et l’agilité managériale d’une structure récente comme Maeva.com. Issue d’une coquille vide et donc sans avoir à porter le poids de l’héritage du passé, Maeva.com avance vite, s’adapte aux conditions du marché et prend des parcs de marché significatives. Une belle réussite que PVCP peut dupliquer en interne pour « faire une trace » comme un guide le fait en montagne pour ses clients. Sans se préoccuper d’un passé révolu.

Le Groupe Pierre & Vacances Center Parcs s’apparente en décembre 2022 à un malade à peine sorti du service de réanimation dans lequel il était plongé depuis plus d’un an. Mais pas sorti d’affaire pour autant. Plusieurs opérations chirurgicales l’attendent prochainement. Ce n’est qu’après que commencera la convalescence et le retour espéré à une bonne santé durable. Cela prendra du temps, à condition que les conditions sanitaires en Europe restent celles d’aujourd’hui.

Quelles sont ces opérations ?

1° La transformation de la relation avec les propriétaires bailleurs :

Il va falloir solder les erreurs du passé qui ont laissé des meurtrissures profondes. Dans les chiffres mais aussi dans les têtes des propriétaires bailleurs qui possèdent l’outil de travail du Groupe. A savoir l’immobilier du Groupe. Les appartements, maisons, cottages exploités par le Groupe à la mer, à la montagne, en ville et dans les Center Parcs appartiennent à des propriétaires particuliers qui ont subi depuis 15 ans une relation arrogante et brutale. Franck GERVAIS, Directeur général du Groupe, fixe comme l’une de ses 5 priorités stratégiques « la transformation de la relation bailleurs ». Déclaration d’intention opportune. Il faudra maintenant suivre la transformation de cet objectif en réalité sur le terrain. Le management sera aussi jugé par les propriétaires bailleurs Center Parcs sur sa capacité à organiser efficacement le marché de la revente des cottages Center Parcs. Cette difficulté à revendre date d’une dizaine d’années. Sur ce sujet comme sur tant d’autres, le management précédent avait fait la politique de l’autruche. A la nouvelle équipe de démontrer qu’elle est capable de poser correctement un problème, d’en étudier toutes les solutions possibles, de choisir la bonne et de la mettre rapidement en application.

2° La sortie de l’exploitation des résidences durablement déficitaires.

Peu ou pas de choses dans le communiqué sur ce sujet. Où en sont les discussions sur la centaine de sites à la mer et à la montagne dont PVCP veut sortir de la gestion le plus rapidement possible pour arrêter l’hémorragie des pertes ? Cela signifie t’il que la cession de l’exploitation de ces résidences à des tiers est impossible actuellement tant les chiffres, résidence par résidence, sont mauvais ? Probable. Les pertes financières de cette centaine de résidences doivent s’élever à plusieurs dizaines de millions par an.

 Les responsables locaux des résidences connaissent leurs résidences par cœur tout comme les attentes de leurs clientèles. Ils ont été bridés pendant des années dans leur gestion locale par des consignes d’un management incompétent. Supprimer le management intermédiaire sans valeur ajoutée et donner de l’autonomie aux responsables locaux dans leur gestion donneraient des résultats rapides. Prenons l’exemple des résidences d’affaires Adagio. Lorsqu’il y a, dans cette société, une succession  aussi importante de DRH en 10 ans, c’est que le malaise est profond et que la poussière a été mise sous le tapis depuis une éternité. Un nouveau directeur général, Xavier Desaulles, au CV impressionnant,  est arrivé chez Adagio en début d’année. Adagio, société qui fête ses 15 ans en 2022, a souffert de la gestion PVCP depuis sa naissance. Adagio s’est « PVisé » si vous me permettez le néologisme. A quand la cession des 50 % de la joint-venture à Accor qui possède l’autre moitié ? Cela permettrait à cette pépite de prendre définitivement son envol.

3°) Villages Nature :

Ce complexe bâti près d’Eurodisney semble être un sujet tabou. Depuis le début de cette aventure, dans les années 2010, tout fut compliqué entre PVCP et Eurodisney. Le divorce est aujourd’hui consommé puisque Eurodisney sort de la joint-venture à 50/50 créée au démarrage du projet. Quel est le taux d’occupation de ce site, quelles pertes d’exploitation et quelles solutions sont envisagées ? Quelles conséquences financières aura pour PVCP l’intégration à 100 % du périmètre Villages Nature à partir du 15 décembre 2022 ? Pourquoi un tel accident industriel sur un site qui jouxte la première destination touristique d’Europe ? C’est incompréhensible.

4°) Décider de l’avenir de la marque SENIORIALES :

Le Groupe dit depuis des années vouloir se désengager de ce marché des résidences seniors qui n’a pas de lien avec l’activité touristique de PVCP. C’est effectivement un actif non stratégique pour PVCP.  Mais pourquoi est-ce si long d’arriver à un accord avec l’un des postulants à la reprise ?

Après la vente des Sénioriales, une véritable autonomie donnée à Adagio, la sélection des résidences à la mer et à la montagne, viendrait alors le temps de la consolidation du nouveau business model du Groupe. Il y a eu récemment un rapprochement entre les deux principales structures concurrentes de Center Parcs en Europe du nord : Roompot et Greenparks qui réalisent plus de 850 millions de chiffre d’affaires. L’avenir de Center Parcs passe t’il par un regroupement avec ces marques ?

 La vente de Center Parcs avec une belle plus-value est un des scénarios possibles. Ce n’est pas celui mis en avant par le management actuel dans ses déclarations d’intention mais cette phrase de Scopenhauer peut devenir d'actualité : « Toute vérité franchit 3 étapes. D’abord elle est ridiculisée. Ensuite elle subit une forte opposition. Puis elle est considérée comme ayant toujours été une évidence ».

On l’a compris.

Les 3 nouveaux actionnaires et la nouvelle équipe mise en place engagent une course contre la montre pour transformer rapidement ce Groupe, générer du cash et concrétiser le Plan Réinvention 2025 dans un contexte économique et sanitaire incertain. Cela passe par un langage de vérité à tenir à la fois aux salariés et avec les propriétaires bailleurs. Avec des sacrifices mutuels à accepter par les uns et les autres, certainement difficiles à entendre pour certains, mais indispensables pour que ce Groupe retrouve enfin la maîtrise de son destin.

Emmanuel DUMESNIL 

Voir les commentaires

Rédigé par PhP

Publié dans #3C - P&V, #2022

Publié le 23 Novembre 2022

 

 Nous avons la très grande tristesse de vous annoncer le décès de monsieur Daniel NEVORET, Président de la copro I, âgé de 79 ans.

Daniel Nevoret, récent propriétaire à CAP ESTEREL était très amoureux de notre Village.

Il avait accepté de succéder à notre ami Eric COURSON , également décédé, à la tête de cette grande copropriété de la rue de la Rade, de plus de 130 appartements.

Nous présentons nos plus sincères condoléances à sa famille et plus particulièrement à son fils Damien et son petit-fils Paul.

La cérémonie religieuse sera célébrée le jeudi 24 novembre à 15h30 en l’église Saint-Denis de Bron.

Le Bureau du 3C.

Voir les commentaires

Rédigé par Bureau 3C

Publié dans #2022

Publié le 24 Octobre 2022

Bonjour à tous les propriétaires de CAP ESTEREL et autres lecteurs de ce blog.
Après avoir obtenu l'accord d'Emmanuel Dumesnil, nous vous invitons à lire cet état des lieux du groupe PVCP paru dans LINKEDIN.
Le Bureau du 3C

Le groupe Pierre & Vacances Centerparcs a publié le 18 octobre 2022 le chiffre d’affaires annuel de son exercice clos le 30 septembre 2022.

« Poursuite de la dynamique des activités touristiques (chiffre d’affaires hébergement en hausse de 16,9% au 4ème trimestre et de 12,6% sur l’exercice vs. 2019), portant le chiffre d’affaires du Groupe sur l’ensemble de l’exercice 2021/2022 à 1 770 millions d’euros et validant la pertinence de ses orientations stratégiques. »

Ce communiqué est l’occasion de remonter quelques décennies en arrière et de regarder comment le tourisme a accompagné l’évolution de la société et s’y est adapté. Quels choix ont été faits à la fin des années 60 par les « visionnaires » de l’époque et quels bilans tirer 50 ans après ?

 Le trio TRIGANO-BREMOND-DERKSEN

Trois personnalités émergent dans l’histoire du tourisme en France depuis 50 ans : Gilbert Trigano, @Gérard Bremond et Piet Derksen.

Ils ont chacun suivi des routes différentes. Avec des fortunes diverses. C’est facile de raconter la fin du film après l’avoir vu mais c’est aussi instructif de comprendre leurs succès et leurs échecs pour imaginer les futurs scénarios qui s’offrent aux nouveaux actionnaires de Pierre & Vacances Centerparcs, groupe qui a été sauvé de la faillite en septembre 2022  grâce à la conversion d’une partie de ses dettes en nouvelles actions.

✅ Gilbert TRIGANO est né en 1920, décédé en 2001. Son nom est lié à l’histoire du Club Méditerranée.

✅ Gérard Bremond est né en 1937. Il a créé en 1967  Pierre & Vacances qui deviendra en 2003  Groupe Pierre & Vacances Centerparcs après le rachat d’une partie de l’activité de Centerparcs.

✅ Piet DERKSEN *, hollandais, est né en 1913, décédé en 1996. Il a créé le concept Centerparcs aux Pays-Bas en 1968 puis l’exportera à partir de 1981 en Belgique, en 1987 en Angleterre puis en France avec le Centerparcs de Normandie en 1988. Entre temps il aura introduit Centerparcs en Bourse en 1982, vendra tout de suite 30% de ses actions pour 135 millions € et cédera le solde en 1989 pour 330 millions € à un brasseur anglais : Scottish & Newcastle. Cette société conservera les Centerparcs anglais et écossais et revendra les autres Centerparcs européens à Pierre & Vacances en 2001 et 2003. (* : source wikipédia)

Quels points communs entre ces 3 hommes ?

2 d’entre eux, Gilbert TRIGANO et Piet DERKSEN, ont créé ou travaillé dans leurs jeunesses dans l’entreprise familiale de fabrication de tentes de camping. L’un en France et l’autre aux Pays Bas. Ils accompagnent le développement du camping et des vacances avec leurs productions de tentes et l’idée germe dans leurs têtes de mettre au point deux concepts différents avec la même forte valeur ajoutée : ce sera le Club Med pour Gilbert TRIGANO et Centerparcs pour Piet DERKSEN.

Le troisième, Gérard Bremond, fils d’un promoteur immobilier, s’est lancé directement dans la promotion immobilière touristique en 1967 en créant la station d’Avoriaz. Son père était lui-même promoteur. Il en connait parfaitement les codes et pilotera pendant 55 ans l’activité immobilière de son Groupe en se déchargeant sur ses managers de l’exploitation des résidences.

Autre point commun : 2 d’entre eux, dans leurs jeunesses, auraient voulu faire de leurs passions un métier : le théâtre pour Gilbert TRIGANO et le jazz pour Gérard BREMOND. Passions contrariées pour les 2 : ils choisiront finalement une autre voie.  Le troisième, Piet DERKSEN a pu faire de sa passion (le tennis) son métier avant d’avoir l’idée de sa vie : le concept Centerparcs.  Il  fut visionnaire des futures envies de ses contemporains en matière de vacances et adaptera Centerparcs au fil des décennies pour en faire ce qu’il est aujourd’hui.

L’objet de cet article n’est pas de parler de l’histoire du Club Med et de ses soubresauts. Aujourd’hui propriété des chinois et positionné sur le tourisme haut de gamme, il a trouvé son business model rentable.

Quelles conclusions tirer de ces 3 parcours en termes de management ?

✅ Piet DERKSEN (source wikipédia) a eu une réussite exceptionnelle, du début à la fin de sa vie entrepreneuriale. Une progression linéaire, avec une montée en puissance régulière et un arrêt au moment de son choix et dans les conditions voulues. Au démarrage, il  a ouvert un magasin de sport car il était fan de tennis. Puis il a créé une chaîne de 17 magasins qu’il a revendue pour pouvoir financer l’idée de sa vie en 1968 : le concept Centerparcs. Il a vécu dans son premier Centerparcs, a observé le comportement des vacanciers et a constaté la force du concept. Il l’a donc développé  en Hollande. Vigilant à rester indépendant des banques, il a gagné beaucoup d’argent en  revendant ses entreprises au bon moment. Elles étaient pour lui un moyen et non une fin en soi. Il a tourné la page de son aventure professionnelle à 76 ans.

✅ Gilbert TRIGANO (source wikipédia) : Passionné par la culture, la scène, la chanson, Gilbert TRIGANO a eu très tôt de multiples activités. Il jouera un rôle actif dans la résistance pendant la seconde guerre mondiale tout en travaillant dans l’entreprise familiale de tentes dont le principal client était le Club Méditerranée. Il  deviendra directeur financier du Club Med puis PDG en 1963 avant d’en céder la direction à son fils, Serge Trigano en 1993. Sa succession sera compliquée car le rôle de « fils de… » est certainement l’un des plus difficiles à tenir pour un fils. Le Club Med connaîtra des difficultés avant d’être récupéré par des industriels puis des investisseurs chinois qui le repositionneront sur un tourisme plus haut de gamme. Transmettre à ses enfants est un acte de management très complexe. « L’enfance est du bonheur ou du malheur stocké pour toujours » disait Jean SULIVAN. Ce déterminisme resurgit lorsque la succession à la tête d’une société familiale se pose. La recette n’est écrite dans aucun livre de management et le succès rarement au rendez-vous.

· ✅ Gérard BREMOND : il a eu une idée géniale en inventant le concept de la « propriété Pierre & Vacances » en 1967 lorsqu’il a créé la station d’Avoriaz : devenir propriétaire avec des revenus locatifs garantis, sans avoir à s’occuper de la gestion et en pouvant se réserver des semaines d’occupation dans son appartement. Cette idée fut le fruit du refus des banques de financer son projet. Déjà. Puisqu’elles ne voulaient pas le suivre, il fallait leur substituer des investisseurs particuliers qui achetaient sur plan et apportaient donc la trésorerie dont il avait besoin. Mais la mariée était trop belle. Comment verser 12 mois de loyer lorsque les recettes sont limitées à 6 ou 7 mois d’exploitation par an à la mer et à la montagne ? Equation impossible à résoudre.  Lorsque la crise de 2008 est arrivée, la manne de la marge immobilière obtenue lors de la vente des appartements s’est tarie alors que les pertes d’exploitation s’accumulaient. Ce fut le commencement de la fin. La pandémie portera le coup fatal. Par rapport à Piet DERKSEN, son problème aura été un manque de fonds propres, une dépendance par rapport aux banques, un business model bancal et la volonté de vouloir tenir seul son Groupe à bout de bras. Sans délégation de pouvoir. Ce type de management finit mal, le plus souvent.

⚠️ Bilan de la gestion du Groupe Pierre & Vacances Centerparcs ces dix dernières années.

La relecture des communiqués de presse des dix dernières années éclaire la situation actuelle de ce Groupe.

Il y a 10 ans, dans un communiqué en date du 5 novembre 2012, Gérard Brémond annonce la nomination de Françoise GRI, ex Directrice Générale d’IBM France,  à compter du 3 janvier 2013.

« Je suis ravi d’accueillir à mes côtés au sein du Groupe Pierre & Vacances Center Parcs, Françoise Gri en tant que Directrice Générale, déclare Gérard Brémond. Mon choix a été motivé par son expérience professionnelle et la réussite des missions accomplies au sein d’IBM et de Manpower. Et plus encore par sa capacité à élaborer et à promouvoir une vision d’entreprise conquérante en France et à l’étranger.

Avec la mobilisation des membres du COMEX, Françoise Gri aura pour mission de déployer les actions engagées ces derniers mois, afin d’accroître les performances du Groupe, et poursuivre son développement. »

Le diagnostic de Francoise GRI sera rapide. Il faut se séparer des résidences non rentables pour lesquelles aucune perspective de retour à la rentabilité n’existe. La confrontation avec le PDG sera frontale. Elle quittera le Groupe rapidement après.

Aujourd’hui en 2022, le Plan Réinvention 2025 ne dit rien d’autre que ce que disait Françoise GRI en 2013. Il faut sortir  de toute urgence de l’exploitation des résidences déficitaires et se focaliser sur Centerparcs. « Avoir raison trop tôt est un grand tort » disait Marguerite Yourcenar. Effectivement. Le timing des opérations est important pour réussir des changements profonds dans les organisations et en maîtriser les impacts. Le PDG n’y était pas prêt en 2013. Il y sera contraint en 2022 et cela lui coûtera son Groupe.

Quelques temps plus tard, Françoise GRI deviendra la marraine d’une promotion de jeunes diplômés d’une école de commerce à qui elle livrera ses 7 convictions pour réussir sa vie professionnelle.

Les voici, en synthèse d’un article publié sur son blog :

·        Ne perdez pas votre temps si vous vous êtes trompés dans le choix d’une entreprise.

·        Rectifiez vite vos erreurs quand vous en commettez.

·        Soyez curieux.

·        Formez votre jugement personnel.

·        Acceptez toute l’aide qu’on vous offrira.

·        Les femmes au pouvoir.

·        Ne vous perdez pas : c’est-à-dire ne perdez pas vos valeurs. Il faut que la trace que vous allez laisser ne soit pas une trace moche, boueuse.

Tout est dit dans ces 7 convictions. La carrière professionnelle de Françoise GRI illustre cette cohérence entre ses propos et ses actes.

⚠️ Que pensent les 13500 propriétaires bailleurs de Pierre & Vacances Centerparcs du Groupe dans lequel ils ont réalisé un ou plusieurs investissements immobiliers ?

Le Groupe a transmis à ses propriétaires bailleurs les résultats d’une étude qu’il a fait réaliser durant l’été 2022 auprès de ses 13500 propriétaires bailleurs pour connaître leur degré de satisfaction.

C’est à mettre au crédit du nouveau management que d’en communiquer les résultats. Car le constat est impitoyable. Je cite :

« 20% des propriétaires du Groupe ont répondu au questionnaire. Cette enquête a permis d’analyser près de 2700 réponses soit 20% de l’ensemble des propriétaires. »

30% des propriétaires sont satisfaits de leur expérience propriétaire.

40% des propriétaires ne savent pas à qui s’adresser. 4,8/10, c’est la note moyenne attribuée à la relation avec nos différents services (baux, réservations, loyers, relation propriétaire).

Vous êtes 89% à souhaiter recevoir de la communication sur la vie de votre résidence et sur les résultats financiers du Groupe. »

Cette enquête vient confirmer, s’il en était besoin, la rupture profonde entre Pierre & Vacances Centerparcs et ses 13500 propriétaires bailleurs. Après la pandémie et alors que de multiples procédures judiciaires sont en cours entre le Groupe et ses propriétaires, ce très faible taux de participation à cette enquête et ses résultats montrent que la confiance est partie au galop . Si elle revient un jour, ce sera à pied. Cela prendra du temps. Un chiffre est révélateur. 30% des 20% des propriétaires bailleurs qui ont répondu sont satisfaits. Il y a du pain sur la planche pour réaliser ce nouveau travail d’Hercule : restaurer la confiance des propriétaires bailleurs du Groupe qui possèdent l’outil de travail du Groupe, c’est-à-dire les appartements et les cottages.

😢Là encore, quel regret ! Les constats révélés par cette étude avaient déjà été faits il y a plus de 10 ans, en interne, chez Pierre & Vacances Conseil Immobilier, filiale du groupe qui commercialisait les appartements des résidences. Remarques balayées d’un revers de main dédaigneux par la direction de l’époque. Le lanceur d’alerte avait payé cher le prix de son audace et pourtant il n’avait fait que dire tout haut ce que les commerciaux immobiliers entendaient régulièrement de la part de leurs clients, les propriétaires bailleurs. « Avoir raison trop tôt… ».

📢 Quel constat sur la situation actuelle feront les nouveaux actionnaires du Groupe lors de la publication des résultats annuels le 1er décembre 2022 ?

Le chiffre d’affaires est une chose. Le résultat financier en est une autre. Ce résultat et surtout les commentaires sur l’exercice clos le 30 septembre 2022 seront regardés avec intérêt. En particulier les informations qui seront données, ou pas, sur les sujets suivants :

·        A quelle date sera effective la fin de l’exploitation de la centaine de résidences prévue dans le plan REINVENTION 2025 ?

·        Quelle est la raison de la sortie d’EURO DISNEY de la coentreprise Villages Nature, si peu de temps après le démarrage de ce concept et alors qu’il est mitoyen de son parc d’attraction qui est la destination touristique n° 1 en Europe ?

·        Où en est la vente de  SENIORIALES évoquée depuis des années ?

·        Quel est le montant des loyers impayés pendant la pandémie  qui font l’objet de procédures judiciaires en cours ? Ce montant a-t-il été provisionné dans les résultats financiers des exercices précédents ou pas ?

·        Quelles actions concrètes vont être mises en place pour rétablir la confiance avec les propriétaires bailleurs qui possèdent l’outil de travail du Groupe ?

·        Quelles perspectives de revente pour les propriétaires de cottages Centerparcs en France qui souhaitent revendre leurs biens, avec quelle décote par rapport au prix d’acquisition initial et sous quel délai ? Si elles se limitent à la résurgence, avec les mêmes acteurs, de Pierre & Vacances Conseil Immobilier sous le nom de Pierre & Sens, ce sera un mauvais signal envoyé aux propriétaires bailleurs.

Ces sujets, abordés ou non dans le futur communiqué du 1er décembre, seront un signe de la nouvelle ligne managériale du Groupe. Y aura-t-il un changement réel dans la gestion de ce Groupe ou la nouvelle équipe se contentera t’elle d’un intérim et de faire un semblant de neuf avec les vieilles pratiques du passé ? L’avenir le dira.

Dans son dernier livre « L’an zéro du tourisme », le sociologue Jean Viard jette les bases du tourisme post pandémie. A Georges Sampeur et son équipe de remettre ce Groupe en état de marche et de mener une stratégie à la fois rentable et prenant en compte les aspirations de la révolution écologique et énergétique qui émerge désormais rapidement.

Pour le moment, le « marché » observe. L’action Pierre & Vacances Centerparcs est tombée en Bourse à 0,85 €. Tout au fond de la crevasse. 🆘 Les secours sont sur place mais l’hélitreuillage va être délicat.

Publié par Emmanuel Dumesnil le 19 octobre 2022

Et si vous souhaitez en avoir + sur le groupe cet autre article : 

 

Voir les commentaires

Publié dans #2022, #3C - P&V

Publié le 30 Septembre 2022

L’AG débute à 15h30

Nomination du président de séance : Jean Francois Denes

Nomination de la secrétaire de séance : Catherine Ragot

Nomination des 2 assesseurs : Patrick Colombet et Frédéric Bellet

 

  • Rapport financier

​​​​​​​

Le trésorier fait le bilan et le rapport financier de l’année

En 2021 les recettes ont été de 4012 euros et les dépenses de 2358.32 € euros, Soit un solde positif de 1743.68 €

Les cotisations sont inchangées depuis la création du 3C en 2014.

Compte tenu de l’abattement COVID de 50 % maintenu sur les cotisations 2021, la cotisation moyenne est de 3.5 € au lieu de 7 €.

Pour l’année 2023 le bureau du 3C propose un tarif unique de 5 € pour les adhésions collectives et individuelles.

Les comptes pour l'exercice 2021 sont approuvés à l’unanimité des présents et représentés (soit 91 propriétaires). La cotisation à 5 € est également validée pour 2022.

Le trésorier précise la composition des adhérents du 3C. Le 3C a 1138 adhérents, se répartissant en 17 copros adhérentes (sur 20) et 16 adhésions individuelles.

  • 15 copros sont gérées par SOGEDIM
  • 2 gérées par CIS

 

 

  • Réalisations

​​​​​​​

    • JF Denes explique rapidement le problème rencontré avec les Baux commerciaux de PV et les résultats obtenus à ce moment-là. Il explique aussi que personne n’ayant répondu à la dernière demande, le 3C se désengage du support apporté et indique que le blog spécifique concernant les baux sera clos très prochainement.

​​​​​​​

    • Le 3 C a édité en 3 langues des affichettes concernant tous les propriétaires et rappelant les mesures de bonne conduite qui devraient être le credo de chacun. Ces affichettes seraient à afficher en bonne place dans chaque appartement.

​​​​​​​

    • On rappelle l’avantage du référencement des appartements pour les propriétaires loueurs.

​​​​​​​

  • On rappelle que le blog du 3 C existe depuis 2014, comment s’y abonner, ce que l’on peut y trouver, et a cette occasion Philippe Pons nous fait un petit cours sur l’histoire d’AGAY et ses environs.

 

Compte rendu de l’Assemblée générale des 3 C du 18 septembre 2022
  • Projets 2023

 

    • Baliser certains chemins de l’Esterel qui entourent Cap comme « La pierre levée » et fédérer des personnes susceptibles de connaitre des circuits, projet en attente d’un accord Mairie Agay et Site Grand Esterel.

 

    • Relations entre Conseil Syndical et Syndic : La copro A sous l’égide de JF Denes a trouvé comment obtenir le suivi des travaux en faisant exporter les tableaux récapitulatifs utilisés par le syndic.

Pour ceux que cela intéresse prendre contact avec le 3C 

  •  

 

  • Historique et plans de chaque Copro : Intervention de M. Alain Robert pour expliquer qu’il a recueilli toutes les informations pour sa copro (plan, circuits électriques et canalisations ...) dans les archives stockées de la Tour P&V. Ce dossier peut vous être communiqué via We Transfer en faisant une demande via le mail de contact du Blog.
Construction de CAP ESTEREL , tirage argentique réalisée vers 1988 par François POLVERINI, ancien Pdt du Syndicat d'Initiative d'AGAY.
  •  

 

  • Création d’un site internet de locations

​​​​​​​Le 3C propose de créer avec les propriétaires loueurs un site de locations pour particuliers afin de sécuriser les locataires dans leur recherche. Intervention de Christophe Lelait qui explique comment cela fonctionne à Méribel-Motaret, via un site dédié, et de Pascal Rampino ancien hébergeur à Cap Esterel qui propose ses conseils.

Un appel est lancé aux volontaires qui s’occuperaient de créer ce site, et aux propriétaires intéressés pour y passer leurs annonces de location.

 

    • Informations sur le site avec le rôle de l’ASCAPE

On parle de la transition qui s’est opérée l’année dernière puisque PV nous a cédé les équipements et intervention de Patrick Colombet pour expliquer la situation et le point de vue du 3C.

 

    • Questions réponses
    • Synthèse du Président et remerciements

 

L’AG close à 18h, se termine par un pot amical au PUB Blue Green

Lors de notre assemblée générale, un certain nombre de projets pour 2023 ont été proposés (voir dans le CR) Ils ont reçu un accueil positifs de participants représentant quelques copropriétés et même déjà une proposition de participation.
Ces projets n'atteindront leurs pleines potentialités qu'à condition que plusieurs copropriétés y participent.
Merci donc aux copropriétaires désirant participer de se faire connaître en répondant via le mail de contact du blog.

Voir les commentaires

Rédigé par 3C - Syndicat

Publié dans #2022

Publié le 20 Septembre 2022

Demain de 10h à 20 h, ULTRA le nouveau partenaire de l'ASCAPE vous invite à découvrir les terrains de padel construit ce printemps.

Nous recevons que des retours enthousiastes sur le réaménagement des vieux courts de tennis laissés à l'abandon.

20-06-2022 / © Philippe Pons

 

Copie Var Matin du 20-09

 

Voir les commentaires

Rédigé par 3C

Publié dans #2022

Publié le 17 Septembre 2022

  Refusant de réagir directement aux rumeurs, nous avons pris le temps de vérifier les faits :

Samedi dernier, Pascal Ducastel, Président de l’ASCAPE, sans aucune demande d’autorisation et sans en avertir le Syndicat de l’ASCAPE :

  • a privatisé la piscine du Grand Bleu,
  • n’a pas respecté les horaires règlementaires de nuisance sonores,
  • aurait donné des consignes pour un stationnement gratuit dans la zone dépose minute.

Devant cet abus de bien sociaux inadmissible le 3C,

     approuve la décision du Syndicat de l’ASCAPE,

qui a destitué Monsieur Ducastel de son poste de Président,

le vendredi 16 septembre à 9h30.

 

******************

 

Nous vous attendons nombreux à notre AG de cet après-midi à 15 heures salle des Arcades.

Voir les commentaires

Rédigé par PhP

Publié dans #2022, #3C - Ascape

Publié le 12 Septembre 2022

   Nous découvrons avec grand plaisir la mise en ligne depuis quelques mois du site-blog de la Copropriété Bastides O

  Cet espace de communication comprend une partie site et blog ouverte à tous, et une partie privée uniquement accessible aux copropriétaires des Bastides O avec protection par identifiant et mot de passe.

 

 

 

 

Toutes nos félicitations au CS de cette Copro membre du 3C depuis l'origine et à l'équipe des créateurs et administrateurs, pour ce site et pour le livret de présentation.

 

 

 

 

  Pour mémoire une autre Copro du 3C possède un blog plus modeste, la copro G, qui a reçu plus de 52 000 lecteurs depuis son ouverture en 2015.

 

 

RAPPEL 

Notre AG 2022 : Samedi 17 septembre

Ouverture de la salle des ARCADES à partir de 15 H pour émargement.

et après notre AG , on se retrouve au PUB Bluegreen pour un pot amical.

( pouvoir en PJ à nous retourner pour les propriétaires adhérents qui ne seront pas à CAP ESTEREL)

 

Le Bureau du 3C.

Voir les commentaires

Rédigé par PhP

Publié dans #2022

Publié le 7 Septembre 2022

 1/ le 10-09 : concours d'approche pour tous les niveaux.

 

2/ le 11-09 1ere coupe du Golf CAP ESTEREL pour les joueurs et joueuses de 1ere et 2eme série

**************************

 

   Nous souhaitons un plein succès à la nouvelle équipe du GOLF CAP ESTEREL pour ces 2 journées de compétition. !

En revanche, nous notons les nombreuses réactions de déception qui nous parviennent de propriétaires golfeurs sur l’état général du golf et des greens.

Les promesses effectuées lors de la présentation par le représentant du repreneur en février salle des Arcades n’ont pas été tenues.

Certes, la reprise n’a pas été facile, le golf a été laissé complétement à l’abandon par les équipes de jardiniers de P&V, et les très fortes chaleurs entrainant des restrictions d’arrosage cet été n’ont pas facilité le travail du greenkeeper.

Nous espérons que les investissements annoncés seront effectués durant l’automne et l’hiver, pour retrouver un magnifique golf en 2023.

Le bureau du 3C

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par bureau 3C

Publié dans #2022

Publié le 3 Septembre 2022

Nous invitons tous les propriétaires présents à Agay le dimanche 11 septembre à participer ou à assister à ces courses spectaculaires organisées au profit des enfants touchés par la leucémie ou le cancer.
le Bureau du 3C

n

LÉO PADDLE RACE

BASE NAUTIQUE MUNICIPALE D’AGAY | SAINT-RAPHAËL

La « Léo Paddle Race » se déroule depuis 5 ans sur la Base Nautique d’Agay, à Saint-Raphaël. Elle est classée 1ère course Loisirs de Stand Up Paddle de la Côte d’Azur et dans les 5 premières courses de France.

Avec près de 500 participants chaque année, la « Léo Paddle Race » s’organise au nom de Léo et par l’association qui porte son nom. Léo avait 15 ans. Il était atteint d'un cancer rare et s'est battu comme un lion jusqu'au bout. Il a « rejoint les étoiles » en décembre 2017. Le Stand Up paddle était l’une de ses passions.



Au profit des enfants touchés par le cancer et la leucémie, les passionnés de Stand Up Paddle pourront s’inscrire à l’une des trois courses proposées : 3km, 6km et 12km, accessibles à tous et pour tous les niveaux. Cette manifestation se déroule sur la journée et offre un beau moment de partage et de solidarité à tous les participants.

« Ne jamais rien lâcher ».

Telle était la devise de Léo. L’Association Léo, honore son nom et ses valeurs grâce aujourd’hui à quatre bénévoles, dont la présidente est la maman de Léo. Elles se battent pour lever des fonds lors d'évènements sportifs et culturels.
Cette association créée en avril 2018 s’est donnée pour mission de financer la recherche en oncologie pédiatrique et d’agir pour la lutte contre les cancers et la leucémie pédiatriques, en partenariat avec la "Fédération Enfants Cancers Santé " et l’Association « Sourire et Partage ». Elle accompagne aussi moralement et financièrement les enfants malades et leurs familles.

Tous les gains issus de la « Léo Paddle Race » (inscriptions, tombola, buvette et vente de goodies) iront à cette association loi 1901 à but non lucratif.
Le 11 septembre prochain sera donc l’occasion de faire du sport dans une ambiance festive tout en s’associant à cet engagement auprès des enfants malades. Chaque année, cet événement sportif et solidaire est organisé par l’Association Léo avec l’aide de Jean-Pierre Bensaidani, membre actif, ainsi que le soutien de tous nos partenaires et de nos bénévoles en or. Venez nombreux en famille participer à cet événement pour lutter contre les cancers de l’enfant et de l’adolescent.



Les parcours

> « Loisirs » vers Plage du Tiki environ 3 Kms
> « Découverte » dans la Baie d’Agay environ 6 Kms
> « Elite » vers l’île d’Or environ 12 Kms

Le Programme

> Retrait des Dossards de 7h à 8h
> Briefing, discours et échauffement spécifique et dynamique à 8h
> Départ de la « Léo Paddle Race » à 8h30
> Remise des Prix vers 12h : Vainqueurs de chaque Course (Homme, Femme, Enfant)
> Tombola à partir de 13h
> Initiation et jeux sur l’eau.

Sur Place et toute la journée

> Une Tombola au profit de l’association Léo
> Une Buvette + Snack au profit de l’association Léo
> Ambiance musicale avec le groupe Noise Gate
> Des stands partenaires
> Boutique de Goodies Association Léo
> Des initiations



Inscriptions

> Inscription uniquement en ligne


> Tarif : 20€ comprenant : la participation à l’un des 3 parcours, un Tee-shirt « collector », une collation de fin de course.
> Possibilité de location de Paddle à la réservation (nombre limité) : 10€

 

Voir les commentaires

Rédigé par Bureau 3C