Publié le 5 Décembre 2021

 

 

 

Depuis la terrasse de notre appartement, vue sur l’Esterel et le mont Vinaigre , 

et cachée dans les arbres et les vignes, une étrange bâtisse avec une grande cheminée, voici son histoire.

 

 

 

 

 

Vue Google.

 

Sur cette carte réalisée en 1908 par l'ingénieur E.A Martel, on remarque la mention d'une pompe PLM et d'un réservoir . ( carte extraite du livre le Trayas, édition Delagrave)

 

 

Même constat sur le guide JOANNE " La Cote d'Azur" datant de 1907

 

Vers 1940, photo aérienne IGN , collection Louis Polvérini.

1 - Réservoir d’eau

2 – La passerelle du Castellas était le seul pont qui franchissait la rivière Agay, construite par E.A  Martel elle sera détruite après les inondations de nov. 2011. Le premier pont routier en béton sera construit en 1920.

3 - Pont du chemin de fer

4 - Ancienne chapelle

5 - Grand hôtel Drevet

6 – Gare d’Agay

7 – Port d’Agay

8 – Château du Castellas

 

 

>>>  Témoignage Louis POLVERINI.

« Une pompe élévatrice a été construite sur les terres du Château du Castellas.

Un cheminot venait toutes les semaines en train de Nice pour la mettre en fonctionnement.

Cette pompe marchait au charbon, d’où la grande cheminée d’environ 8 mètres, elle dégageait une épaisse fumée noire comme une locomotive.

La pompe remplissait un grand réservoir qui se situait au sommet de la petite colline Béranger.

Cette grande citerne mesurait environ 30m de diamètre, l’eau descendait ensuite par gravité vers la gare et les réservoirs des locomotives étaient remplis comme dans les westerns … »

 

la gare d'Agay vers 1920

« Le poteau servait de support au signal commandé manuellement. La position verticale annonçait l’arrivée imminente d’un train sur la voie montante. Le système pour faire le plein d’eau était situé à l’extrémité du quai derrière les premières maisons du vieil Agay. » Louis Polverini

 

>> Après l’électrification de la ligne, inaugurée le 27/02/1968,

la pompe fonctionnera encore quelques années pour les trains de marchandises tractées par des locomotives à vapeur.

Le bâtiment-usine usine contenant la pompe a été habité et rénové par le fils de Louis Polverini, il sert maintenant d’habitation.

 

Il existait en amont de la rivière Agay, un petit barrage qui évitait le mélange entre l’eau salée venant de la mer et l’eau douce venant de l’Esterel.

 

Avril 2021, vue aérienne, prise pendant les travaux de réfection du lit de la rivière Agay, ce qui explique la couleur de la rivière. ( photo Ph.Pons)

 

Le domaine du Castellas appartenait en 1855 à Antoine Burel, colonel sous le premier empire.

La construction du bâtiment-pompe dans le style d’une petite gare est à l’initiative de son gendre Monsieur Guillaume, alors directeur du PLM.

Le comte Henri de May de Termont, actuel propriétaire du Château du Castellas a eu la bonne idée de ne pas détruire ce patrimoine industriel en conservant le bâtiment et la cheminée en briques.

Les anciens Agathoniens appelait cette pompe PLM : "La Machine"

( source Charles Laugier )

 

Cap Esterel - depuis le trou N° 4 - photo Patrick Colombet - 11/2021

 

Grand Merci à Louis Polvérini et Charles Laugier pour le précieux partage de leurs souvenirs.

Philippe Pons

 

 

 

Le Trayas  par E.A. Martel - Paris , bibliothèque du Tourisme.

 

* documents  Louis Polverini

* et collection cartes postales et photos Philippe Pons

Voir les commentaires

Publié le 26 Novembre 2021

  Vous trouverez ci-joint la copie du dernier article de la journaliste économique Martine Denoune sur les dernières propositions adressées par le groupe PVCP a quelques jours de la fin de la conciliation qui se termine le 02/12/2021.

 

Le blog de Martine Denoune : https://mdenoune.com

Nous en profitons pour rappeler que pour CAP ESTEREL, nous n’avons eu peu de retour sur les options prises par les bailleurs encore en bail ou non signataires du nouveau bail.

En dehors de l’accord avec les propriétaires bailleurs il ne faut pas oublier que le redressement de PVCP reste essentiellement dépendant de l’arrivée d’un nouvel investisseur fiable.

Le bureau du 3C

Voir les commentaires

Publié le 14 Novembre 2021

   Le 3C représentant à ce jour 1138 propriétaires, nous avons à cœur de suivre de près le travail de l’ASL ASCAPE qui regroupe les 1687 propriétaires pour gérer l’ensemble des parties communes de Cap Esterel.

   Les équipements sportifs et le parking extérieur doivent lui être cédés selon votre accord puisque cette décision résulte du vote de chacune des copropriétés à laquelle vous êtes rattachés.     

   Notre Collectif des Copropriétaires de Cap Esterel a été créé pour défendre les intérêts de chacun des propriétaires alors que Pierre & Vacances détenait la majorité absolue des voix à l’ASCAPE. Aujourd’hui, l’ASCAPE est dirigée de façon démocratique puisque tous les quartiers du village et tous les acteurs économiques y siègent depuis que les statuts ont été modifiés.

   Dans votre copropriété, lors d’une de ses Assemblée Générale, vous avez élu un Conseil Syndical de votre copropriété avec son Président et aussi un délégué ASCAPE qui vous représente à l’ASCAPE. (Votre Syndic, à qui vous payez vos charges, vous donnera leurs noms et la date de la prochaine élection les concernant). Ce sont les délégués ASCAPE qui tous les 3 ans élisent les membres qui siègent au Syndicat de l’ASCAPE. Le Syndicat est l’entité qui prend toutes les décisions pour le domaine.  La prochaine élection du Syndicat aura lieu fin février prochain lors de l’AG de l’ASCAPE à laquelle vous  pourrez participer comme chaque année.

   Nous ne pouvons que vous encourager à prendre contact avec votre délégué ASCAPE et lui donner vos instructions en fonction de l’Ordre du Jour qui sera diffusé par votre Syndic en contact direct avec l’ASL.

  Chacun étant bien représenté, nous faisons confiance dans les décisions qui sont prises puisqu’elles reflètent le souhait de tous. Inévitablement, avec 1687 propriétaires, les souhaits de chacun ne seront pas forcements satisfaits. Les choix faits par le Syndicat le sont toujours dans l’intérêt de la majorité et pour le bien de l’ensemble du domaine.

 

2022 , année de transition et de profonds changements

 

   Nous avons lu avec intérêt les derniers articles parus sur le blog de l’ASCAPE et les commentaires que vous avez pu y faire. Merci à l’ASCAPE pour ce nouveau mode de communication et à ceux qui laissent des commentaires, ils nous montrent qu’ils nous lisent. Il faut en effet continuer dans ce sens.   

   Soyez certain que le 3C reste vigilant. Si nous voyons apparaitre une dérive dans les décisions prises, nous réagirons immédiatement et saisirons fermement le Syndicat.

  Nous comprenons que vous vouliez, de suite en savoir plus mais nous savons aussi que, tant que ce qui sera définitif n’est signé, l’ASCAPE ne puisse en dire davantage. Elle ne peut parler que des décisions actées par le Syndicat et nous l’encourageons à continuer de communiquer de la façon la plus transparente possible dès qu’une décision est prise par le Syndicat.

   Pierre & Vacances reste pour l’instant propriétaire des équipements sportifs et de certains locaux comme les clubs enfants. Ils en ont donc l’entière responsabilité en tant que gestionnaire d’environ 300 appartements, ils en conservent pour l’instant la maitrise.

   Nous souhaitons comme vous que la station reparte vers le haut et que l’animation y soit dynamique et attractive. La sécurité de tous est une priorité pour que chacun se sente bien dans ce si beau domaine. Nous devons toutefois nous rappeler qu’il est impossible de tout avoir en même temps. Pour renforcer la sécurité par exemple, il ne suffit pas d’organiser mais il faut des amplitudes horaires et des effectifs humains. Cela est vrai aussi pour le petit train ou pour d’autres animations. Si la législation française a prévu les emplois saisonniers elle ne prévoit pas de régime spécifique pour les petites vacances scolaires chacun doit en être conscient.

   Depuis bientôt quatre ans l’ASCAPE s’attache à trouver des solutions pour tout reprendre en main mais elle n’a qu’un seul et unique employé rémunéré et les propriétaires demandent de ne pas augmenter les charges…

   Pierre & Vacances a été critiqué pour sa mauvaise gestion, bien qu’ayant un nombre important de bailleurs lui permettant d’avoir des équipes nombreuses sur place. En 2022 il faudra assurer une prestation de qualité et ce sans exploser le budget alors que les coûts à repartir seront plus élevés. Soyez rassurés, nous nous souvenons des tarifs pratiqués par Pierre & Vacances avant la convention.

   Des choix s’imposant il faudra être le plus équitable possible, au vu des coûts réels engendrés pour toutes les prestations effectuées par de nouveaux interlocuteurs, puis décider en fonction du rapport coût d’entretien / fréquentation. Inévitablement certains propriétaires seront mécontents. Au vu des derniers articles du Blog, les options vers lesquelles l’ASCAPE se dirige actuellement favoriseront le maximum de propriétaires-utilisateurs sans oublier ceux qui n’utilisent pas certaines activités phare.

 

Nos projets d‘actions pour 2022

 

1/ Le 3C proposera bientôt une lettre d’accueil à déposer dans tous les appartements afin que les résidents aient tous les mêmes informations de base pour « le bien  vivre ensemble ».

2/ Nous vous indiquerons aussi les façons dont vous pouvez faire classer votre appartement ce qui vous permettra entre autres de faire payer à vos locataires moins de taxe de séjour, de valoriser votre appartement, de pouvoir être référencé par les Offices de Tourisme et d’obtenir des avantages fiscaux.

3/ Dans la mesure où actuellement 800 copropriétaires ne veulent pas faire gérer leur appartement par des hébergeurs professionnels, il serait intéressant de pouvoir créer un site internet pour regrouper les offres des propriétaires loueurs.

   En résumé, les statuts du 3C et ceux de l’ASCAPE justifient leurs actions séparées, mais vous voyez qu’ils œuvrent dans le même sens pour redonner à notre station le niveau qui nous a fait y investir et conserver nos appartements. Soyez persuadés que nous veillons aux propositions qui sont faites.

   Pour réaliser ces projets les bénévoles actuels de notre Bureau ne suffisent pas. Si vous êtes prêts à nous aider en participant à une commission sur la création et l’animation d’un site loueurs, n’hésitez pas à nous contacter via ce mail.

   Il nous faut des juristes, des spécialistes du web, des bonnes volontés et des apporteurs d’idées pour imaginer et réaliser le futur de notre Village de CAP ESTEREL.

 

Par avance, merci.

Le bureau du 3C

Photo Patrick Colombet

Photo Patrick Colombet

Voir les commentaires

Publié le 23 Octobre 2021

Avec le début des vacances scolaires de la Toussaint, je vous propose quelques informations sur la ferme-bergerie des Ferrières .

Pour les nombreux propriétaires qui se promènent dans les Ferrières ou qui font du jogging, du VTT, vous avez sans doute croisés, comme moi,  ces bâtiments en ruine sans connaitre leur histoire.

Depuis le Village, on accède aux Ferrières par un petit portillon situé à l'extrémité du parking extérieur, près de la piste de karting.

 

2021:  les Ruines 

Ces parcelles faisaient parties de la société des Carrières du Dramont, ce qui explique leurs présences dans le périmètre actuel de CAP ESTEREL.

 

Source Géoportail

 

Septembre 2021

 

AVANT 1944

   

Dans le livre MEMOIRES des CARRIERS, édité par la Mairie de St Raphael, qui vient de sortir, Maurice Polvérini témoigne d’une autre utilisation de cette ferme :

   Suite à la lecture de ce passage, j’ai contacté Maurice Polvérini. Il est né en 1934, ses parents sont arrivés à Agay en 1923, son père travaillait à la carrière Prola, (située dans le bas de Cap Esterel, vers l’actuelle station d’épuration), il était boute feu, Il allumait les mèches lentes qui faisaient exploser les blocs de porphyre tous les jours vers 12h, quand les mineurs n’étaient plus dans les carrières.

   Comme tous les habitants d’Agay et du Dramont, Maurice Polverini a subi entre 1942 et 44 de très nombreux bombardements. Les forteresses volantes alliées larguaient leurs chapelets de bombes à 8000 m. d’altitude pour échapper aux batteries de DCA. L’objectif visé et jamais atteint étant la destruction complète du viaduc d’Anthéor.

   Afin de  mettre les habitants et leurs familles à l’abri, la direction des carrières fait creuser 2 galeries à partir de 1942. Le père de Maurice y a participé.

   En attendant que ces galeries soient creusées, Maurice Polvérini se souvient s’être souvent abrité à la ferme des Ferrières. Cette ferme était habitée par le couple SISMONDINI et leur fille, et une seule vache.  Une vingtaine d’habitants du Dramont y trouvaient refuge pendant les bombardements.

 

A partir de 1945

 

Des bergers avec leurs moutons s’installent dans la ferme des Ferrières.

Le troupeau dans les prés du Castellas - photographie archives Charles Laugier

 

Famille Laugier vers 1960

 

Le troupeau comptait environ 200 Brebis, avec 2 ânes provençaux.

Les derniers bergers connus :  Monsieur Antoine SIC et CHEYLAN

Le berger vivait sans eau, ni électricité.

La bergerie occupait le rez de chaussée, le berger avait une « chambre » au premier étage.

Avec l’arrêt des carrières dans les années 70, la ferme est abandonnée.

Un puit se trouvait un peu plus bas, sans doute au niveau de l’ancien petit « village des Indiens, avec tipis  et parcours de tir à l’arc avec cibles, » construit par P&V pour les ados dans les années 95.

Extrait d'un plan distribué à la réception dans les années 90-95

  

Les restes du Village Tipis construit pour les jeunes et les ados

  Selon des témoignages, Antoine Sic, avait toujours sa gourde de vin rouge en bandoulière, avec l’empreinte du goulot visible sur les lèvres, ce qui ne l’empêchait pas d’être un excellent berger.

Les bêtes se nourrissaient sans la zone du Castellas, Grenouillet, Pra Baucous, jusqu’à la barre du Roussiveau.

 

Septembre 2021

 

Photographies :

IGN, Archives famille Charles Laugier et photothèque Philippe Pons

Je tiens à remercier Maurice Polvérini, Coco Nogara et Charles Laugier pour leurs précieux témoignages.

Philippe Pons

Voir les commentaires

Publié le 19 Octobre 2021

Grand nettoyage dans la rade d'Agay

 

copie Var Matin du 19-10 - photos Philippe Arnassian

 

Rade d’Agay : plus de 60 tonnes de déchets enlevés

Une opération d’envergure de dépollution de la rade d’Agay est actuellement en cours pour enlever une soixantaine de tonnes de déchets lourds, accumulés lors des crues de l’Agay en 2019 : châssis et toitures de mobil-hommes, frigos, sommiers, matelas, chaises, tables, portes… sont amassés par 10 mètres de fond dans la rade. Les travaux sont pilotés en transversalité par les services Mer/Littoral/Nautisme et Ecologie pour un budget de 70 000 €.

© Ville de Saint-Raphaël – Justine Delmotte

 

En complément le message de Charles LAUGIER habitant d'Agay, posté sur ce sujet hier sur FB

" L’initiative ne peut être que louable tout en étant logique à la fois. Comment laisser notre rade d’Agay avec autant de pollution. Le treuillage sur place relève d’un bon professionnalisme, qui peut paraître aussi une évidence, le remorquage de ces énormes pièces aurait réellement été un non sens et une pratique loin de la protection écologique de nos fonds marins.

La crue de la rivière D’Agay et le violent torrent qu’elle peut émettre, ne sont pas dus à la seule inondation de 2019, de tout temps cela a été connu, à fréquences plus ou moins rapprochées ou plus ou moins distantes et aux violences plus ou moins fortes. Jusqu’aux années 70 lors des crues ne se voyait arriver dans la rade qu’eau boueuse, quelques troncs d’arbres ou débris de branchages, selon les périodes des gerbes de blé aussi.

Dès les inondations de 1973 nous avons commencé à voir passer et traversant le pré du Castellas sur une hauteur d’eau d’au moins 2m les 1ieres caravanes de l’époque  surfant sur les vagues du torrent de cette même rivière.

Innondations de 1973

2019 crue centennale, exception? Non répétition! Réchauffement climatique, cela n’arrange peut être pas les choses, mais pas que? Peut être aussi l’oubli trop rapide du vécu et des dangers qui pouvaient en encourir. Depuis toutes ces années certaines carcasses doivent sûrement bien être ensablées, mais je le redis ceci reste du bon travail, coûteux, qui aurait pu peut être s’éviter si tous les aléas de la nature avaient peut être été considérés, étant connus.

Difficile de revenir sur le passé et surtout pouvoir rectifier, une modification du lit de la rivière a été tenté, à chacun sa vision de ces travaux de recalibrage, son appréciation sur le sujet, chaque parti a donné son point de vu, c’est fait, l’avenir nous dira son efficacité? Pour Agay, pour les Agathoniens riverains ne souhaitons que réussite!" 

Innondations de décembre 1959 - archives Charles Laugier

Voir les commentaires

Publié dans #2021, #AGAY

Publié le 2 Octobre 2021

Le service communication de la ville des St Raphaël vient de publier dans les collections de la ville :

 

Je vous en propose quelques extraits, avec en ouverture les deux fils de carriers qui sont à l’origine de ce livre, René Zucco et Antoine Bertani.

Quand j’ai commencé mes recherches sur les carriers ils m’ont chaleureusement accueilli et transmis de nombreuses informations en compagnie du regretté JP Herreyres.

 

Les doubles pages des chapitres :

 

Petit regret, pour mon amie Anne-Marie Guillot et les descendants de la famille Borgini la petite erreur sur Amélie appelée Borgoni …

Le couronnement d'Amélie Borgini, par le Dr Lutaud, Angelo Mariani lui remet la clef de la Tour de l'ile d'Or.

 

Belle surprise, ce livre se termine par quelques belles photographies de recettes.

 

Ce livre est disponible au Syndicat d'Initiative de St Raphael, à la mairie d'Agay au prix de 5 €.

Il peut également être commandé à la Librairie Parisienne de St Raphael.

 

 

Et pour encore plus d'infos, 

l'Inventaire des Réseaux Spéciaux et Particuliers (IRSP), de janvier 2021, propose sur 18 pages, un descriptif complet des carrières du Dramont.

Les 2 articles de notre blog : Sous les pavés, la plage , qui retracent l’histoire des carrières sont référencés, ce qui explique peut-être les 1900 visiteurs sur ces 2 articles en Août.

 

philippe pons

 

Voir les commentaires

Publié le 27 Septembre 2021

Ce message du cabinet GOBERT concerne les propriétaires encore en bail ayant reçu de P&V un avenant.

SCP Gobert et Associés

Voir les commentaires

Publié le 24 Septembre 2021

 

  • L’AG débute à 15 Heures par la prise de parole de Philippe SALEMI qui annonce sa démission de l’association puisqu’il a vendu son appartement.
  • Il est annoncé que la réunion du syndicat tenue le matin :
    • a enregistré la démission de Philippe SALEMI et voté pour la nomination de Jean François DENES le remplaçant en tant que président de l’Association
    • a validé la candidature de 2 nouveaux membres du syndicat :
      • Madame Sandrine PERRET
      • Monsieur Christian LEMAIRE
  • Philippe PONS prend la parole pour rendre hommage à Eric COURSON qui était président de la copropriété I, et membre du CS de la Copro F et qui est décédé à l’âge de 60 ans de la Covid.

 

L'AG commence alors à proprement parler .

 

Sont nommés :
Président de séance : Jean François DENES 
Secrétaire :  Catherine RAGOT
Scrutateurs : Patrick COLOMBET et Fréderic BELLET

 

  • Philippe PONS fait le bilan et le rapport financier de l’année

  En 2020 les recettes ont été de 4212 euros et les dépenses de 4319 euros, un petit déficit sans gravité du depuis 2 ans dû au fait que la cotisation avait été réduite de moitié à cause du Covid donc du manque de rentrées de loyers par les propriétaires. Les dépenses ont essentiellement été impactées par la participation du 3C aux frais d’avocat pour le dossier baux.

La situation financière est stable.

Le 3C a 1149 adhérents sur 1697 propriétaires se répartissant en 17 copros adhérentes (sur 20) et 22 adhésions individuelles.

13 copros sont gérées par SOGEDIM
3 gérées par SOGIRE
1 gérée par CIS

  Pour l’année 2020/2021 le syndicat, lors de sa réunion, a décidé de rétablir la cotisation initiale tarifs datant de 2014 et de supprimer l’avantage accordé à ceux qui adhéraient aussi à une autre association de défense des propriétaires de Cap Esterel, puisque son activité est en sommeil.

  Les comptes sont approuvés à l’unanimité des présents et représentés et le quitus est donné pour l’exercice 2020.

 

  • Problème des bailleurs PV

Il est déclaré que le plus gros de l’investissement du 3 C a été cette année la préoccupation des baux entre les propriétaires et PV

On rappelle que le 3 C a été le précurseur sur tous les sites PV à se préoccuper de ce problème en prenant un avocat (maitre Jervolino ) pour suivre le dossier  PV a demandé une procédure de « conciliation » et on rappelle que cette dernière a pour but essentiel de sauvegarder l’entreprise et non les bailleurs qui sont les créanciers.

Les bailleurs n’apparaissent qu’en 5 éme position sur 6 sur la liste des créanciers Après un bref historique il est rappelé pour Cap Esterel que :

  • Les bailleurs 2020 n’ayant pas renouvelé leur bail n’ont pas été retenus par P&V comme faisant partie de la conciliation.
  • Les bailleurs ayant signé le nouveau bail ont été avertis par P&V qu’une amélioration des clauses de l’avenant n°2 signé ont été améliorées. Il n’est pas certain que cette amélioration soit totalement honorée mais qu’elle est surtout pour but d’adresser un message aux investisseurs attendus.
  • En tout état de cause il faudra attendre le résultat de la cour de cassation le 5 octobre pour savoir si le non-paiement des loyers est légal ou pas.

 

  • Chaufferies

Le problème des chaufferies est surtout celui de la prévention de la légionellose. Avec les tirages d’eau très différents selon la saison, il y a une stagnation de l’eau et donc souvent apparitions de légionnelles

Philippe PONS s’était mis en contact avec AQUAFLUANCE ce qui a permis de faire un audit sur plusieurs copros ayant adhérées au projet, en en finançant une partie, il en est résulté un cahier des charges que l’on pouvait faire exécuter sur ces chaufferies afin d’essayer de mettre en œuvre des solutions qui permettraient de lutter contre les légionnelles.

Dans les copros volontaires il a été fait appel à la société MISSENARD (qui travaille pour l’hôpital de Saint RAPHAEL), Mais cette société a bien expliqué que ces modifications pouvaient réduire le risque, mais sans toutefois l’éliminer totalement. La seule solution serait d’installer des chauffe-eaux individuels mais pour beaucoup d’appartements , principalement les studios il y a manque de place. Chaque cas mérite d’être visité.

PV gère encore des contrats techniques dans de nombreuses copros.

 

    • Un point est fait sur les négociations de reprise des activités de P&V sur le site, et il n’a pu qu’’être rappelé que tant que P&V n’aura pas signé ses décisions, aucune action de reprise ne peut être mise en œuvre. Néanmoins les dossiers sont prêts, les choix des prestataires potentiels effectués.

 

  • Viendront ensuite des questions qui concernent tous les copropriétaires mais surtout par rapport à l’ASCAPE

Le 3C réexplique bien les attributions respectives de l’ASL ASCAPE d’une part, et du 3C, collectif des copropriétaires de Cap Esterel d’autre part.

L’assemblée générale se termine à 17h45.

 

  >>> Suite à une question sur le classement des appartements

Nous avons vérifié la possibilité de faire classer les appartements à Cap Esterel:
 
" Ce classement est possible, il y a plus de 100 appartements classés à Cap Esterel. Il faut contacter un organisme agréé tel que lN AURIS (https://inauris.fr/) qui a pour mission de diagnostiquer les appartements, dont le résultat permettra d'obtenir une classement 1, 2,, 3 * selon les équipements, la plupart des appartements P&V base sont classés 2*, les 3* ont entre autre machine à laver le linge, ...
Certains loueurs sur le site proposent de faire faire ce classement.
Une fois classé, l'appartement bénéficie d'un certain nombre d'avantages
- fiscaux : taxe de séjour diminuée, réduction sur le le revenu à déclarer, ...
- référencement de l'appartement par les offices de tourismes "
 
 
 

Et pour mémoire

 

« Procédures à suivre … »

Vous êtes propriétaire à Cap Esterel, nous vous rappelons à qui vous adresser pour faire part de vos remarques et suggestions :

- Tout ce qui concerne les bâtiments que vous occupez et les jardins qui les entourent dépendent de votre Syndic. Adressez-lui un mail en précisant votre nom de bâtiment, le numéro de votre appartement et envoyez une copie à par mail à votre Président de copropriété ou à un membre de votre Conseil syndical.

- Tout ce qui concerne le domaine (voirie, espaces verts commun, ordures-ménagères, la sécurité, etc… dépend de l’ASCAPE. C’est votre Syndic qui doit être informé avec une copie à votre délégué ASCAPE (élu en AG de votre copropriété)

- Tout ce qui concerne les équipements sportifs, le petit train, et le parking extérieur du village dépends toujours aujourd’hui de Pierre&Vacances. Faites nous part de vos remarques que nous transmettrons.

En cas d’incertitude, sachez que votre Syndic reste votre interlocuteur privilégié et que vous pouvez toujours nous consulter via le lien CONTACT de ce blog.

 

 

Voir les commentaires

Publié dans #2021, #3C - Infos

Publié le 18 Septembre 2021

Chers Amis,

Vous savez que la route que nous avons traversée tous ensemble depuis 2014 a été semée d’embûches et que nous y avons gagné des batailles et malheureusement subi quelques désillusions.

Aujourd’hui nous sommes plus nombreux et donc plus forts pour affronter les prochaines qui se profilent à court termes.

Vous les mènerez sans moi.

Vous savez que je présidais le 3C depuis sa création, mais dans quelques jours je vendrai mon appartement et statutairement je ne pourrai plus être membre du 3C, donc encore moins le présider, ni même assister aux Assemblées Générales.

Evidemment, c’est une page personnelle importante de ma vie qui se tourne, mais qui n’affectera en rien la démarche du 3C qui est de veiller scrupuleusement aux intérêts généraux des copropriétaires de Cap Esterel avec le nouveau président désigné par le Bureau, JF DENES.

Primo accédant à Cap Esterel aux Pêcheurs (copro A), président de cette copropriété durant de nombreuses années et délégué ASCAPE, toujours membre du Conseil Syndical, membre fondateur du 3C, il est trésorier-adjoint de l’Association et s’occupe activement depuis le début du dossier des Bailleurs.

Je tiens à remercier tous les membres qui ont constitué le Bureau du 3C et qui, sans compter leurs efforts et leur temps, se sont voués à la défense des intérêts du plus grand nombre et qui continueront à le faire, d’autant que j’ai le plaisir de vous informer que le Bureau vient de se renforcer de deux nouveaux membres.

Je tiens également à remercier tous les adhérents qui nous ont fait confiance dès le début de nos actions en 2014 et 2015, et tous ceux fort nombreux qui nous ont suivi par la suite apportant une crédibilité et un poids non négligeable dans les décisions que nous avons prises et qui seront à prendre dans un avenir proche pour la gouvernance de la station.

L’intérêt de chacun est celui de tous. C’est pourquoi vous devez rester soudés autour du 3C afin que vos intérêts et vos patrimoines soient sauvegardés et que la station de Cap Esterel redevienne le fleuron qu’il a été.

Philippe Salemi

AG 2020

 

 

 

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par Philippe Salemi

Publié le 11 Septembre 2021

Mesure sanitaire pour notre AG 

 

Le décret 2021-955 du 19 juillet, impose pour l’accès à la salle des Arcades la présentation du pass sanitaire, le Bureau du 3C sera équipé du logiciel permettant le contrôle numérique.

 

Et pour ceux qui ne pourront assister à cette AG,

en PJ le pouvoir à nous renvoyer par mail, 

et rendez vous à 15 heures le 19/09 ,

Salles des Arcades pour les propriétaires

présents à CAP ESTEREL.

 

 

Version imprimable Word

Version imprimable pdf

Voir les commentaires

Rédigé par PhP

Publié dans #2021, #3C - Infos